Higor Jika

 

J.F. Boudoul

 

Auteur de la collection Freyja, Higor Jika signe « Ces jardins-là ».

 

 

J.F. Boudoul

Véritable autodidacte, et difficile de l’être davantage, puisqu’il a quitté les bancs de l’école à quinze ans pour celle de LA vie, après un quotidien de trois dizaines d’années pour l’indispensable alimentaire (il a la tête sur les épaules), Higor Jika passe à présent son temps dans l’écriture. Il a publié plusieurs ouvrages, tous de genres différents, évidemment en commençant par le Compte d’auteur fourbe et fallacieux. Trompeur mais si bon pour l’amour-propre de l’écrivaillon qui se croit vrai écrivain. (Des laudateurs savent s’y prendre !…)

Répudié comme c’est à la mode, Il habite donc seul les Landes, au bord de la mer sans laquelle un Breton de la côte sud-finistérienne ne saurait respirer.

Plusieurs de ses nombreux écrits attendent l’ « Éditeur clairvoyant » (qui, hélas, tarde beaucoup), une correction définitive, sans hâte, aujourd’hui, étant donné son expérience de ses contemporains qui ne savent reconnaître son génie : fi de leur inculture !…

 

J.F. Boudoul